6ème édition du Festival International de Slam et Humour du Mali : Célébrée sous le thème du genre et de l’inclusion sociale au Mali

Pour la sixième fois consécutive, Bamako a abrité du 18 au 24 mars 2019, le Festival International de Slam et Hummour du Mali (FISH-Mali). Organisé dans le cadre des fêtes de la francophonie sous le patronage du groupe des ambassadeurs francophones au Mali, l’édition 2019 a vu la participation des personnalités de marques du Mali dont l’ancien Premier ministre Moussa Mara qui a présidé la cérémonie d’ouverture à la Bibliothèque nationale du Mali en présence du parrain, Cheick Amadou Tidiane Seck, les représentantes des marraines, le représentant du Maire de la Commune IV, Abdalah Yattara, du conseiller politique de l’Ambassade du Canada au Mali, Androye, du directeur de l’Institut Français du Mali, Patrick Giraudo, du directeur du FISH Mali, Abdel Aziz Koné non moins coordinateur de la maison Agoratoire, et Slameurs, humoristes, artistes venus de la   Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Pays Bas, le Benin, le Togo, la Guinée Conakry, le Sénégal, le Sénégal, le Tchad, le Maroc, l’Algérie, le Cameroun, le Gabon, le Niger et le Congo, et du Mali. C était sous le thème : « Genre et inclusion sociale ».

Plusieurs sites ont été retenus par les initiateurs pour accueillir les 3000 participants, dont 2800 du Mali. Il s’agit de la cité des enfants, de l’Institut français du Mali, du Blonba, de Maison d’arts Agoratoire. Il a comme invité d’honneur Adama Daico de la Côte d’Ivoire.

Il est était de même pour les activités retenues au nombres desquelles des défilé de mode, de compétition d’humour et Slam, des soirées Hip-hop, femmes Slamment et restitution d’ateliers Slam avec les femmes en situation de handicap, journée Mondiale de la Trisomie 21 Concert Slam et humour, Café Littéraire, Atelier d’écriture et Panel de discussion.

Selon Abdel Aziz Koné, le FISH-Mali est organisé depuis 2014 chaque an dans le cadre de la journée internationale de la francophonie. « Le FISH-Mali est un festival artistique et culturel très sensible aux questions d’égalité de chance et de genre. Il est aussi éducatif, ludique, d’échange culturel entre les jeunes du Mali, d’Afrique et d’Europe. Le FISH-Mali veut soutenir la réconciliation nationale de par l’éducation à la paix. Promotion du Slam et l’Humour comme outil d’expression, de découverte, de rencontre, de partage culturel et d’intégration entre le nord et le sud. Améliorer les échanges entre les écoles de Bamako et des régions, favorisées et défavorisées. Les partenaires du FISH-Mali sont entre autres l’Institut Français, les Ambassade de France, des Etats Unies, etc. », a déclaré Abdel Aziz. Patrick Giraudo s’est réjouit de la tenue régulière de l’évènement évènement, le courage et la détermination des organisateurs à se mettre ensemble à mettre à exécution un projet. Nous serons là à appuyer des idées, initiatives de ce genre.

L’ancien premier ministre Moussa Mara s’est dit satisfait des cas d’école qu’on rencontre à chaque édition. Il a invité toutes les parties prenantes à tout mettre en œuvre pour la pérennité de l’événement.

  1. B. Fofana

 

SourceLerepublicainmali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *