Crise au sein du réseau de communication Kayira: le Dr MARIKO s’explique

Le président du parti SADI, l’honorable Oumar MARIKO, non moins « Directeur Général » du Réseau Kayira était en conférence de presse, ce 10 juin 2019, au siège du parti à Djélibougou. Comme il fallait s’y attendre, cette sortie médiatique a été une occasion pour le Dr MARIKO de s’expliquer sur la polémique autour de sa gestion de ce réseau de communication.

Selon lui, la radio Kayira n’appartient pas au parti SADI seulement : « elle appartient à tous ceux qui désirent le changement dans ce pays. À mon avis, il n’y a pas un conflit de propriété à la radio Kayira. La seule préoccupation que j’ai est de savoir si cette radio est bien gérée. Sinon, ce n’est pas pour une question de propriété. Je n’ai pas de conflit de propriété avec la radio, avec qui que ce soit. D’ailleurs, ce qui se passe, c’est entre l’administrateur délégué et l’ancien président du comité de gestion. Ce n’est pas moi. Mais dès qu’on parle de moi, ça prend une tout autre dimension. De ce point de vue, je ne pense pas qu’on doit s’installer dans une polémique autour de la question. La radio Kayira appartient au peuple en lutte. Pour vous dire qu’on a créé la radio Kayira quand Alpha (ndlr ancien président) nous a volé radio Bamakan. Bamakan a été créée par des Italiens (Georgio, Stephano) pour le mouvement démocratique. C’est Cheick Oumar SISSOKO qui en a élaboré les statuts et règlement avec Me Lamissa COULIBALY. Quand ces documents ont été transmis à Alpha Oumar KONARE pour lui signifier que la radio Bamakan appartient à tout le mouvement démocratique, il a profité de cette situation pour détourner cette radio au profit de sa coopérative Jamana. La mise en place du comité de gestion a eu lieu au Centre culturel français. Lors de cette Assemblée générale qui a été convoquée de manière clandestine par Ramata DIA et même Rokia SANOGO qui a été impliquée dans les démarches, ont été écartées. C’est face à cette situation que l’idée de la création de la radio Kayira est venue. Et elle a été créée pour le peuple Malien, pour les travailleurs du Mali. Et ce n’est pas surprenant que ceux soient les militants de la radio Kayira de Koutiala qui sont à la base de la création du parti SADI. D’ailleurs, les six députés du parti SADI venaient tous de Koutiala. Et même jusqu’à présent, ce n’est pas normal que le parti SADI puisse se contenter de six députés, à moins qu’il n’y ait vol des voix ».

De son côté, Babarou BOCOUM, secrétaire politique du parti SADI, a indiqué que toute personne qui s’attaque à la radio Kayira s’attaque au parti SADI. De ce fait, a-t-il prévenu, elle trouvera les militants du parti SADI sur son chemin. Selon lui, la radio Kayira est une association, et les gens sont en train de créer une polémique autour de la personne de Oumar MARIKO.

« La radio Kayira n’appartient pas à Oumar MARIKO. C’est une association comme les autres, comme les partis politiques. Seulement, aujourd’hui, il y a un conflit d’intérêt personnel entre les responsables de cette radio alors qu’il les statuts et règlement sont clairs. C’est des problèmes internes qui vont être clarifiés à long terme », a-t-il dit. De son avis, rien ne sert de rentrer dans les polémiques selon lesquelles la radio appartient à Oumar et que Check Oumar veut lui prendre ça. Mais une chose est certaine, toute personne qui s’attaque à la radio Kayira s’attaque au parti SADI.

Par Abdoulaye OUATTARA

SourceInfo Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *