Deuxième session ordinaire du conseil d’administration d’Accountability Lab Mali : Poursuite de la lutte contre la corruption, la mauvaise gestion des affaires publiques

Sous la présidence de Mme Gnama Koné, présidente du Conseil d’Administration d’Accountability Lab Mali, a lieu, le samedi 16 mars 2019, à Onomo Hôtel de Bamako, la deuxième session ordinaire du conseil d’administration d’Accountability Lab Mali.Rapport narratif des programmes d’Accountability Lab Mali (Integrity Idol Mali, Citizen helpdesk, Accountability Incubator, Voice, Opengov Hub ? Ted x Bamako) ; rapport financier 2018, programmation 2019, étaient entre autres les points inscrits à l’ordre du jour de ce jeune projet malien qui se bat pour la bonne gouvernance , pour l’intégrité dans notre administration, pour moins de corruption, pour le bonheur des citoyens. Le budget 2019 est estimé à environ 260 millions de Fcfa.

Le Directeur pays d’Accountability Lab Mali, Moussa Kondo a, dans son intervention ? rappelé les raisons de la tenue de ce conseil. « C’est un moyen extraordinaire pour nous   de justifier notre gestion pour ce qui concerne le contenu de nos différents programmes », a déclaré Moussa Kondo. Avant, il a remercié les membres du conseil qui ont accepté de travailler pour ce jeune organisme qui milite dans le cadre   de l’intégrité, la bonne gestion des affaires publiques, afin de permettre aux populations d’avoir leur plein droit. S

S’agissant des activités 2018, Moussa Kondo, a détaillé en long et large la gestion. «  On s’était fixé comme objectif en 2018   de mobilier 250 000 000 FCFA pour exécuter nos différends programmes. A la fin, nous avons faire une réalisation de 172.619.668 FCFA au cours de l’année 2018 », a indiqué Moussa Kondo. Le rôle des membres du CA dans une ONG, dit Moussa Kondo est crucial pour la gestion et pour l’évolution d’une ONG non gouvernementale. C’est pour cette raison que je félicite ici tout un chacun de vous, les partenaires techniques et financiers pour les soutiens et la réussite des activités. On note l’Ambassade d es pays Bas, le NED, le Global Sharppers et Voice.

Le budget 2019 selon Moussa Kondo est estimé à environ 260 millions de Fcfa.

Mme Gnama Koné, président du CA, d’ajouter qu’au titre d e 2019, les principales grandes actions de AccountabilityLab Mali proposées par la direction de l’organisation portent sur : la poursuite de la campagne nationale Integrity Idol Mali ; la poursuite de la formation de la deuxième cohorte des Accountaprenneurs ; la mise en œuvre du programme voice « lien et apprentissage » au Mali et au Niger ; l’organisation des différents événements tels : fail fair, friendrasing, TedxBamako ET Voice Talk. Les activités programmes, dit-elle, s’articulent autour de trois résultats stratégiques qui sont : la lutte contre la corruption en partant des poches individuelles d’intégrité pour atteindre le maximum de citoyen ; l’obtention d’un nombre   conséquent d’entrepreneurs sociaux et redevables ; la connexion par un système de réseautage solide.

Hadama B. Fofana

SourceLerepublicainmali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *