Dialogue social : Samba Sow pose les jalons d’un climat social apaisé

Reconduit à la tête du département de la Santé et de l’Hygiène publique, le Pr Samba Sow fait de l’apaisement du dialogue social son crédo. Après sa rencontre à l’UNTMdu SN-SAS-PF le vendredi 14 septembre 2018, il s’est rendu ce samedi au siège de la CSTM pour une visite de courtoisie au bureau national de la Fédération des syndicats de la santé et de l’action sociale (Fésysam).

 

Cette visite s’inscrit dans le cadre du maintien du dialogue social entamé depuis avril 2017 à l’occasion de sa première nomination à la tête du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

Arrivé aux environs de 12 h au siège de la CSTM, Pr. Samba Sow a rencontré tout d’abord le secrétaire général de la CSTM, Ousmane Amion Guindo. Entre les deux personnalités, il a été surtout question du maintien du dialogue social pour le bien-être des travailleurs. Après sa rencontre avec M. Guindo, le ministre Samba Sow a rencontré dans la salle de réunion de la CSTM  la Fédération des syndicats de la santé et de l’action sociale du Mali (Fésysam) avec à sa tête son secrétaire général adjoint, Dr Seybou Cissé.

Après l’ouverture de la rencontre par le chef du département, Dr. Seybou Cissé, a d’abord félicité le ministre Sow pour la confiance renouvelée en lui par les hautes autorités  par sa  reconduction dans le gouvernement.  Il a salué cette initiative du Pr. Sow qui prouve à suffisance son sens élevé à soutenir les travailleurs. Dr. Cissé a profité de cette cérémonie pour rappeler quelques points saillants du cahier de charge issu du procès-verbal du 16 avril 2017 établi entre les syndicats et le MSHP.  Il s’agit, entre autres, de l’instauration d’un fonds au niveau des Cscom, l’intégration des agents contractuels à la fonction publique des collectivités, les retards dans le paiement des salaires, le reclassement des techniciens niveau DEF au rang de techniciens supérieurs, l’amélioration des conditions de travail, etc.  Le secrétaire général adjoint, M. Cissé a remercié le ministre de la Santé pour la confiance placée en leur secrétaire général, Moussa Maïga, nommé médecin chef du district sanitaire de Kangaba et des efforts inlassables qui ont permis de résoudre plusieurs préoccupations de la Fésysam avant de réitérer la disponibilité de son syndicat à accompagner le MSHP dans la poursuite des chantiers pour ce qui concerne l’amélioration de notre système de santé à travers la réforme en cours.

En retour, le ministre de la Santé Pr. Samba Sow, a surtout remercié le syndicat de sa disponibilité et de l’accueil à lui réservé. Selon lui, cette visite s’inscrit dans le seul but de venir remercier laFésysam pour son accompagnement et de demander une fois de plus son appui pour les missions nouvelles à lui confiées par les hautes autorités du pays.  Pour le ministre, l’administration et  le syndicat doivent être de vrais complices dans le seul intérêt supérieur du peuple. Il a assuré le syndicat de sa disponibilité et de son accompagnement à satisfaire les doléances citées par le secrétaire général adjoint, M. Cissé et qui sont en cours de traitement.

Pr. Samba  Sow, convaincu qu’on peut avoir tout dans l’entente,  a surtout invité la Fésysam a prôné la voie du dialogue  pour redorer le blason du secteur de la santé,  écorché ces dernières années par les grèves intempestives.  Il s’est penché sur la réforme du secteur qui, selon lui, n’est autre qu’une mise à jour du système au vu de l’évolution galopante de la démographie. A l’en croire, c’est dans la réforme que figure la solution de beaucoup de préoccupations des syndicats. Il va nécessiter des efforts, dira-t-il, puisqu’elle verra l’érection de certains Cs-Réf en hôpitaux de deuxième référence, des Cscom en Cs-Réf et des hôpitaux de deuxième référence passeront en troisième référence dans le seul souci de l’amélioration de la capacité de prise charge à travers l’amélioration des plateaux techniques.

Au terme de ses échanges, les deux parties ont convenu de renouer le dialogue autour des doléances en souffrance avec la participation de plusieurs autres départements partenaires.

Cette visite de courtoisie  du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique se poursuivra cette semaine, où il  prévoit de rencontrer d’autres partenaires sociaux du département de la Santé et de l’Hygiène publique.

Ousmane Daou

SourceL’Indicateur du Renouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *