Festival international de wassulu (fiwa) 2019 : Un rendez vous culturel et artistique qui a tenu toutes ses promesses

Après 2 jours de show, d’ambiance, d’échanges, de rencontres et la coupure du ruban symbolique d’un campement touristique, le festival international du wassulu( fiwa) a pris fin ce samedi 16 mars 2019. Cette 2ème édition était présidée par le ministre de la culture N’diaye Ramatoulaye Diallo accompagnée par ses collègues de l’artisanat et du tourisme et des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine respectivement Nina Wallet Intalou et Yaya Sangaré.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le ministre de la culture N’diaye Ramatoulaye Diallo a déclarée que ce jour est un jour de bonheur, d’espoir pour plusieurs raisons et la principale étant que : «Nous assistons de façon pragmatique la démonstration de l’industrie culturel et de l’entrepreneuriat culturel » en générale peuvent apporter comme réponse au défi du mali. En effet, la portée du festival international du Wassulu est multiple et multidimensionnelle dira Mme le ministre car en accueillant tout à l’heure la caravane culturel pour la paix du festival du désert à Yanfollilla au cœur de wassulu ce n’est pas un simple acte de musique qu’offre le fiwa c’est d’avantage un acte de reconstruction de notre cohésion sociale. Selon Mme Ramatoulaye, l’inauguration d’un centre d’accueil est un acte vigoureux de développement économique que pose Oumou Sangaré en rendant possible le tourisme pour visiter Yanfolila dans les conditions d’accueil optimal. Pour finir le Ministre de la culture a rendu un vibrant hommage. « Oui c’est possible, Oui c’est réalisable, être une femme ne signifie pas qu’on ne peut poser un acte de bravoure, d’honneur, au contraire », a indiqué la diva Oumou Sangaré. Pour elle, c’est le lieu de remercier chacun et chacune de leur effort pour la réalisation de cette infrastructure culturelle. Enfin la promotrice a rassuré tout d’abord les maliens de la diaspora dont le pays d’origine est le Mali et le dont leur village est Wassulu et plus particulièrement Yanfolila peuvent venir désormais passer leur vacance.

M.D

SourceLerepublicainmali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *