NTIC : Le CERM s’interroge sur les avantages et inconvénients

Le Centre d’études et de réflexion au Mali (CERM) examine les inconvénients et les avantages des Nouvelles technologies de la communication (NTIC). Lors d’un colloque organisé sur le sujet le 27 octobre 2018 à Bamako, le CERM a réuni des universitaires, des chercheurs et des étudiants pour débattre de la question qui préoccupe à la fois les décideurs et les citoyens.

 

«Les temps ont changé. Qui d’entre vous écrit aujourd’hui une lettre ? Est –ce que la poste existe encore ? », s’interroge Amadou Diop, secrétaire exécutif du CERM à l’ouverture du colloque dont le thème était « NTIC et société au Mali : défis et /ou opportunités ? ».  L’une des conséquences de cette évolution technologique est le recul de l’orthographe et l’exposition de la société à des images et des fausses nouvelles, a-t-il ajouté.

Ce thème est d’actualité, selon Dr. Amidou Togo, le représentant du ministre de l’Economie numérique et de la Communication. C’est pour cela que le gouvernement malien a décidé de placer le numérique au cœur de la gouvernance, a-t-il dit. Ainsi, la politique nationale de l’économie numérique va se concrétiser avec le Plan numérique 2020.

Cette politique améliorera l’accès du service numérique aux usagers et la sécurité numérique grâce à des investissements importants. Selon Dr. Togo, il s’agit de faire du numérique une source de productivité. L’implantation de la fibre optique favorisera ce progrès voulu en amenant le service numérique vers les zones non couvertes par la téléphonie mobile.

Soumaila T. Diarra

SourceLerepublicainmali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *