SPN-SYNTADE : Une campagne de sensibilisation, d’informations et de mobilisation des policiers dans les commissariats et brigades

Dans le cadre du bon fonctionnement des commissariats, la tendance syndicale, Syndicat de la Police Nationale (SPN) a entamé une tournée dans les commissariats de Bamako et environnant pour recenser les problèmes et s’assurer de la bonne collaboration des corps composants.

 

Ladite campagne a démarré le lundi 2 Décembre 2019 par le commissariat du 9ème arrondissement. Les visiteurs bien reçus par le commissaire principal de police, Hadja Tenimba Doumbia qui les a prodigués beaucoup de bons conseils. Selon elle, les syndicalistes qui ont entrepris cette initiative salutaire sont à féliciter. Aussi, elle a mis l’accent sur les difficultés qu’elle affronte nuit et jour dans la gestion de son Commissariat sis à Sebenikoro. Aux dires de la Commissaire Hadja Tenimba, la mission principale de la police est de résoudre les problèmes.

En effet, c’est dans la joie et la convivialité que les visiteurs ont pris congés d’elle pour se rendre aux commissariats du 14ème, du 5ème, du 2ème, du 1er et du 8ème arrondissement de Koulouba pour le même exercice.

Le lendemain, mardi 3 décembre 2019, a été le tour des commissariats du 17ème, 6ème et le 12ème arrondissement. Le mercredi 4 décembre 2019, fut consacré aux commissariats de l’immigration et les brigades spécialisées dont : Le Brigade Anti Criminalité, le Brigade des Mœurs, le Brigade d’investigation Judiciaire (BIJ) et la nouvelle Brigade de Répression du Trafic des Migrants et de la Traite des Êtres Humains créé le 10/10/2019 sur instruction du Directeur général de la Police par décret ministériel, Commandée par le Commissaire Divisionnaire de police Gaoussou Kouyaté. En plus de ceux-là, la délégation a fait le tour des commissariats et brigades de Bamako et environs.

Dans les échanges on peut noter des insuffisances d’effectifs en officiers et sous-officiers chez certains et chez d’autres la dégradation du local, le manque de véhicule et de matériel didactique, sans oublier les outils informatiques.

En effet, chaque commissariat a ses problèmes particuliers et sa propre gestion. En même temps la délégation du mouvement syndical SPN dirigée par le secrétaire général du district de Bamako en la personne de l’Adjudant de police Cheick Hamala Diakité assisté par le secrétaire général du bureau exécutif national en la personne du Major de police Tièkouta Kanté ont appelé les policiers à la vigilance en ces temps de nouvelle technologie où les téléphones filment des scènes pour nuire l’image des agents de police dans l’exercice de leur fonction.

Ben Abdoulaye

SourceLe Confident

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *